Logo Kanton Bern / Canton de BerneDirection de la santé, des affaires sociales et de l’intégration
  • de
  • fr
23 novembre 2021
Aperçu des communiqués

Communiqué ; Direction de la santé, des affaires sociales et de l’intégration:Extension de l’offre de vaccination dans les centres commerciaux et les unités mobiles

La Direction de la santé, des affaires sociales et de l’intégration (DSSI) étend l’offre vaccinale dans les centres commerciaux à la vaccination de rappel et aux trois vaccins autorisés en Suisse. 

Le vaccin Pfizer dans les centres de vaccination éphémères

Depuis le 8 novembre dernier, date de lancement de l’offensive en faveur de la vaccination, le canton de Berne étend en permanence son offre mobile. À l’heure actuelle, un millier de vaccinations sont pratiquées chaque jour dans les quatre centres commerciaux concernés, à savoir Ikea (Lyssach), Panoramacenter (Thoune), Shoppyland (Schönbuhl) et Westside (Berne-Brünnen). À partir de demain (mercredi 24 novembre), les trois vaccins autorisés en Suisse y seront proposés : Comirnaty de Pfizer/BioNTech, Spikevax de Moderna et Janssen de Johnson&Johnson.

Vaccination de rappel dans l’ensemble des unités mobiles et des centres éphémères

Dans le canton de Berne, la vaccination de rappel est proposée dans toutes les unités mobiles, dans le camion de vaccination et dans les centres éphémères. Elle est actuellement recommandée par la Confédération pour les personnes de 65 ans ou plus et pour les personnes vulnérables. Toutes les informations sur les lieux de vaccination sont disponibles sur la page www.be.ch/vaccination-a-berne.

La DSSI communiquera au sujet des prochains groupes admis à la vaccination de rappel dès que la Commission fédérale pour les vaccinations et l’Office fédéral de la santé publique auront fait connaître leurs recommandations à ce sujet.

Montée en flèche du nombre de cas

La DSSI invite la population à continuer d’appliquer scrupuleusement les règles de distance et les mesures d’hygiène. Le coronavirus se transmet très rapidement, sans que l’on s’en rende compte, que ce soit par des aérosols (particules infectieuses en suspension dans l’air) ou par des gouttelettes déposées sur les mains ou les objets. Une hygiène stricte des mains et le port systématique du masque dès que nécessaire sont des mesures très efficaces pour freiner la propagation du virus. Et il ne faut pas oublier d’aérer régulièrement les locaux.

Afin que la hausse du nombre de cas ne se répercute pas directement sur le nombre d’hospitalisations, la DSSI recommande à la population de se faire vacciner pour se protéger contre une évolution grave de la maladie. La vaccination est le moyen le plus efficace de prévenir les évolutions graves de la maladie. Aucune des personnes actuellement sous respirateur dans les unités de soins intensifs n’est vaccinée.

Partager