Logo Kanton Bern / Canton de BerneDirection de la santé, des affaires sociales et de l’intégration
  • de
  • fr

Animation de jeunesse

L’animation de jeunesse vise à soutenir et à stimuler les enfants et les adolescents tout en les aidant à trouver leur place dans la société.

Les communes proposent à cet effet une palette variée de prestations. Une grande partie des dépenses encourues peuvent être portées à la compensation des charges du secteur social, dès lors que les prescriptions cantonales sont respectées.

Participation volontaire, ouverture et implication des enfants et des adolescents sont des principes essentiels de l’animation de jeunesse. Contrairement aux activités proposées par les écoles ou des associations, ces prestations sont accessibles pendant les loisirs à tous les enfants et adolescents sans conditions ni affiliation préalable.

Groupe cible

  • enfants et adolescents de 6 à 20 ans
  • en second lieu, répondants et personnes de leur entourage

Exemples

  • gestion de centres de jeunesse
  • gestion de places de jeux
  • travail socioculturel dans différents cadres
  • activités pour les enfants et les jeunes
  • séances d’information
  • conseils
  • Ordonnance sur les programmes de soutien à l’enfance, à la jeunesse et à la famille (OEFJ)

  • Rapport explicatif

Prestations des communes

Les communes mettent sur pied leurs propres prestations ou délèguent cette tâche à des associations ou à d’autres fournisseurs.

Le mode d’organisation, la structure, le site et les axes thématiques varient selon les programmes. Leur sélection et leur mise en œuvre dépendent des priorités fixées par les communes et des ressources à leur disposition.

Les communes bénéficiant d’une autorisation de l’Office de l’intégration et de l’action sociale (OIAS) sont habilitées à financer 80 % de leurs dépenses d’animation de jeunesse via la compensation des charges du secteur social. Ces coûts sont assumés pour moitié par le canton et pour moitié par l’ensemble des communes. Le montant maximal est défini en fonction du nombre d’enfants et d’adolescents et des charges sociales du bassin de population.

Nouvelle période d’autorisation

La prochaine période quadriennale court de janvier 2023 à décembre 2026. Les demandes d’admission à la compensation des charges portant sur ces quatre ans doivent être déposées d’ici le 30 juin 2022. Pour l’octroi d’une autorisation à partir de 2024, 2025 ou 2026, également valable jusqu’à fin 2026, les demandes sont à remettre jusqu’au 31 mars de l’année précédente (p. ex. le 31 mars 2024 au plus tard pour la période 2025-2026).
 

Examen des demandes

Les demandes sont étudiées après écoulement du délai de remise. Si le préavis est positif, les communes se voient octroyer par voie de décision une autorisation fixant le montant admis à la compensation des charges.

En cas de préavis négatif, elles reçoivent une motivation écrite précisant qu’elles peuvent exiger une décision susceptible de recours.

Nos prestations

Nous mettons sur pied les prestations d’animation de jeunesse qui sont proposées à l’échelle cantonale. A cet effet, nous concluons des contrats de prestations avec des partenaires actifs au niveau régional ou cantonal.

Les ressources financières sont investies pour la mise en réseau, la formation des professionnels de l’animation de jeunesse et le développement des activités dans ce domaine. Nos partenaires conseillent les services spécialisés et les communes, mettent à disposition des outils et publient des informations.

Partager