Logo Kanton Bern / Canton de BerneDirection de la santé, des affaires sociales et de l’intégration
  • de
  • fr

Infolettre du Service du médecin cantonal - Informations des maladies infectieuses et Cannabinoïdes de synthèse

Dans cette infolettre, vous trouverez des informations et des liens utiles sur les sujets d’actualité suivants :

  • Révision de l’ordonnance du DFI sur la déclaration d’observations en rapport avec les maladies transmissibles de l’homme
  • Cannabinoïdes de synthèse
  • Fin de l’envoi des déclarations cliniques de maladies infectieuses par fax

Révision de l’ordonnance du DFI sur la déclaration d’observations en rapport avec les maladies transmissibles de l’homme (RS 818.101.126)

Cette ordonnance, qui énumère les maladies transmissibles soumises à déclaration, est contrôlée chaque année et, au besoin, révisée afin de garantir la nécessité et la pertinence des dispositions. 

La nouvelle ordonnance entrera en vigueur le 1er janvier 2022. Vous trouverez ci-joint les modifications de cette année ainsi que le rapport explicatif accompagnant le projet de révision.

  • Révision de l’ordonnance du DFI sur la déclaration d’observations en rapport avec les maladies transmissibles de l’homme 

  • Rapport Explicatif du / de la Révision de l’ordonnance du DFI sur la déclaration d’observations en rapport avec les maladies transmissibles de l’homme

Cannabinoïdes de synthèse

La publication spécialisée de la Centrale nationale de coordination des addictions qui traite des cannabinoïdes de synthèse pourrait vous être utile, en particulier si vous êtes en charge des soins de base et d’urgence. Les molécules qui les constituent sont produites en laboratoire. Depuis 2020, leurs traces sont retrouvées dans de nombreux échantillons analysés par le service de drug checking en Suisse. A dose égale, les effets de ces substances sont significativement plus élevés que ceux du THC. Leur dangerosité ne doit pas être sous-estimée, car elle peut parfois conduire les consommateurs à des intoxications mortelles. Le document recense notamment différentes possibilités de réduire les risques pour les consommateurs auxquels une fiche d’information peut par ailleurs être remise.

Parmi ces possibilités, on retrouve le drug checking, qui consiste en une analyse des substances avant que la drogue ne soit consommée. Dans le canton de Berne, la fondation CONTACT informe et conseille les personnes consommatrices de drogues (âgées de 18 ans ou plus) sur les substances psychoactives et le drug checking. Pour des précisions à ce sujet, veuillez cliquer sur le lien suivant : dib drug checking: analyse de substances - Drogue info Berne CONTACT (raveitsafe.ch). 

La fondation Santé bernoise propose elle aussi une large offre de soutien comprenant des consultations et des thérapies facilement accessibles pour les personnes qui souhaitent porter un regard critique sur leur consommation de cannabis et qui ont besoin d’aide pour la réduire. En outre, les proches de personnes dépendantes peuvent aussi y trouver un appui. Santé bernoise met à disposition des professionnelles et des professionnels de la santé intéressées des informations spécialisées et des possibilités de coopération à des fins de prévention. Pour prendre contact et pour en savoir plus, rendez-vous ci-dessous.

Fin du service de fax dès le 01.01.2022 : où envoyer les déclarations cliniques de maladies infectieuses, les demandes de garantie de paiement pour traitement hospitalier extracantonal et tout autre document ?

A partir de 2022, le Service du médecin cantonal (SMC) ne recevra plus de fax. Dans le cadre de la transformation numérique, le canton de Berne a décidé de renoncer à cet outil. Actuellement, ce sont principalement des déclarations cliniques de maladies infectieuses soumises à déclaration obligatoire qui parviennent au SMC encore par ce biais. Ces dernières ainsi que toute autre question ou tout document (p. ex. les garanties de paiement pour traitement hospitalier extracantonal) devront être envoyés par courriel uniquement tel que décrit plus bas.

Quelles maladies faut-il déclarer, à quel moment et de quelle façon ?

L’édition 2020 du guide de la déclaration obligatoire récapitule, pour chaque maladie, les critères de  déclaration, les délais et les informations de base. Elle peut être commandée ou téléchargée gratuitement. Les formulaires de déclaration sont disponibles sur le site de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Dès le 1er janvier 2022, les déclarations sont à transmettre au SMC de la façon suivante :

  • de préférence par courriel à 
    epi@be.ch (adresse sécurisée HIN),
  •  pour les déclarations exigeant une réaction rapide (p. ex. méningocoques, rougeole), par courriel à
    epi@be.ch (adresse sécurisée HIN),
  • si votre annonce nécessite une déclaration par téléphone ou si vous souhaitez la faire en dehors des heures habituelles de travail, merci d’appeler le service de piquet du SMC.
  • par courrier postal : Direction de la santé, des affaires sociales et de l’intégration du canton de Berne, Service du médecin cantonal, Rathausgasse 1, case postale, 3000 Berne 8.

 

30.09.2021/smc

Partager