Logo Kanton Bern / Canton de BerneDirection de la santé, des affaires sociales et de l’intégration
  • de
  • fr

COVID-19 05/2022

1. Levée des mesures d’isolement

Le Conseil fédéral a décidé de lever à partir du 1er avril 2022 les dernières mesures de l’ordonnance COVID-19 situation particulière applicables à l’ensemble de population.

Raisons de la levée des mesures

  • Le niveau élevé d’immunité collective obtenu grâce à la vaccination et les nombreux contacts de la population avec le coronavirus constitue une protection contre les formes graves de la maladie et fait baisser le nombre d’hospitalisations.
  • Le variant Omicron du SARS-CoV-2 est certes plus contagieux, mais il entraîne nettement moins de complications et d’évolutions graves de la maladie.

Mesures non obligatoires mais restant recommandées dans certaines situations

1.  Il est conseillé aux personnes présentant des symptômes prononcés de consulter leur médecin de famille et de ne pas se rendre au travail tant que lesdits symptômes persistent. Les personnes manifestant des symptômes légers peuvent se rendre au travail, mais devraient porter un masque jusqu’à 48 heures après la disparition de leurs symptômes.

2. Masque bucco-nasal : le port du masque n’est plus obligatoire, sauf dans les établissements de santé et de soins ainsi que dans les services de maintien à domicile, conformément à l’arrêté du 30 mars 2022 du Conseil-exécutif.

  • Arrêté du 30 mars 2022 du Conseil-exécutif du canton de Berne

Le port du masque reste recommandé dans les cabinets médicaux (voir à ce sujet le point 2 de la présente infolettre), en cas de contacts avec des personnes particulièrement vulnérables ou lors de l’apparition de symptômes. Il est avant tout recommandé dans les espaces clos fréquentés par de nombreuses personnes et là où les distances ne peuvent pas être respectées (transports publics, réunions d’affaires ou manifestations publiques).

3. Hygiène des mains : le respect de l’hygiène des mains (lavage à l’eau et au savon ou utilisation d’un désinfectant) représente une bonne mesure de prévention des infections, qui garde toute son importance. Elle permet non seulement de freiner la propagation du coronavirus, mais aussi d’autres maladies infectieuses.

4. Aération : cette mesure simple et efficace permet d’améliorer la qualité de l’air et de réduire la charge virale dans une pièce. Il est important de bien aérer régulièrement les espaces clos où se trouvent de nombreuses personnes (salles de classe, bureaux).

5. Vaccination : la vaccination contre le COVID-19 est spécialement recommandée aux personnes vulnérables étant donné qu’elle offre une très bonne protection contre les formes graves de la maladie.

6. Tests : un test de dépistage du COVID-19 est recommandé en cas de symptômes prononcés nécessitant une consultation médicale ou lors de contacts avec des personnes particulièrement vulnérables.

7. Certificat COVID-19 : le certificat COVID-19 n’est plus utilisé en Suisse depuis le 17 février 2022, mais il peut toujours être délivré après une infection avérée au SARS-CoV-2 ou une vaccination. Il reste par ailleurs nécessaire pour certains voyages à l’étranger : veuillez vous renseigner auprès des autorités de votre pays de destination.

2. Recommandation du port du masque dans les cabinets médicaux

L’obligation de port du masque a certes été levée en Suisse, mais des plans de protection de qualité doivent continuer à être appliqués pour freiner la propagation du coronavirus. Le Service du médecin cantonal recommande par conséquent à tous les cabinets médicaux de continuer à imposer le port du masque dans leurs locaux pour protéger leur personnel ainsi que leur patientèle.

3. Certificats médicaux d’incapacité de travail

Suite à la levée des mesures d’isolement dans le canton de Berne à compter du 1er avril 2022, les attestations de mise en isolement ne seront plus délivrées. Par conséquent, le nombre de visites médicales imputable aux personnes qui souhaitent obtenir un certificat médical risque d’augmenter. En effet, les patientes et les patients dans l’incapacité d’aller travailler à la suite d’une infection au COVID-19 peuvent être amenés à devoir justifier leur absence par un tel certificat, si leur employeur l’exige.

Afin de décharger les établissements de santé, la Commission d’économie générale de la Direction de l’économie, de l’énergie et de l’environnement recommande aux employeurs de n’exiger la présentation d’un certificat médical qu’à partir du cinquième jour d’absence si la collaboratrice ou le collaborateur concerné peut justifier d’un résultat positif à un test de dépistage du SARS-CoV-2.

Lors des consultations médicales, il convient de rappeler les recommandations d’hygiène et de conduite de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) aux patientes et aux patients symptomatiques.

4. Affections post-COVID-19

Bien que, en l’état actuel des connaissances, les infections causées par le variant Omicron du COVID-19 soient nettement moins graves que celles engendrées par les précédents variants du virus, leur impact sur la quantité d’affections post-COVID-19 ou la gravité de celles-ci reste incertain.

Étant donné que les affections post-COVID-19 se manifestent plusieurs mois après l’infection, une forte augmentation de tels cas, directement liée à la vague d’infections aiguës survenue il y a environ trois mois, est attendue au cours des prochaines semaines.

Le site internet de l’OFSP rassemble des informations utiles sur les symptômes et recense différents groupes d’entraide. Il est régulièrement mis à jour, notamment en ce qui concerne les adresses des établissements spécialisés dans la prise en charge des effets à long terme du COVID-19 :

Vous trouverez ci-après les coordonnées des principaux services spécialisés dans ce domaine dans le canton de Berne.

Hôpital de l’Ile – Pneumologie : la clinique universitaire de pneumologie de l’Hôpital de l’Ile propose une consultation dédiée au COVID long.

Prise de contact via : longcovid.pneumologie@insel.ch

Hôpital de l’Ile – Service de médecine psychosomatique : le service de médecine psychosomatique de l’Hôpital de l’Ile dispose d’une consultation spécialisée dans le domaine des syndromes d’épuisement chronique et des effets à long terme du COVID-19.

Prise de contact via : psychosomatik@insel.ch

Services psychiatriques universitaires de Berne : consultation dédiée à l’évaluation et au soutien des capacités de travail en cas de problèmes psychiques liés à un COVID long.

Centre bernois de réadaptation de Heiligenschwendi

Clinique Bernoise Montana : offre de réadaptation pour les patients COVID-19, Claude Vaney, docteur en médecine, médecin-chef du service de neurologie et directeur médical.

04/04/2022

Partager