Logo Kanton Bern / Canton de BerneDirection de la santé, des affaires sociales et de l’intégration
  • de
  • fr

Levée des mesures dans la lutte contre le coronavirus : que dois-je savoir ?

Le Conseil fédéral a mis fin à la situation particulière avec effet au 1er avril 2022, levant ainsi toutes les mesures de lutte contre le coronavirus applicables à l'ensemble de la population. Par conséquent, le Conseil-exécutif a décidé de ne pas reconduire les mesures en vigueur jusqu’au 30 avril 2022 prévues dans l’ordonnance sur les mesures destinées à lutter contre l’épidémie de COVID-19.

L’obligation de porter un masque dans les hôpitaux, dans les EMS et pour les personnes travaillant dans les soins ambulatoires ainsi que la recommandation de porter un masque dans les cabinets médicaux seront donc levées à compter du 1er mai 2022. De même, l’obligation de porter un masque et la réglementation dérogatoire sur la rémunération du travail dans les établissements d’exécution judiciaire sont abrogées.

Raisons de la levée des mesures

  • Le niveau élevé d’immunité collective obtenu grâce à la vaccination et aux nombreux contacts de la population avec le coronavirus constitue une protection contre les formes graves de la maladie et fait baisser le nombre d’hospitalisations.
  • Le variant Omicron du SRAS-CoV-2 est certes plus contagieux, mais il entraîne nettement moins de complications et une évolution moins grave de la maladie.

Le coronavirus ne disparaîtra pas et il incombe à chacun d’apprendre à vivre avec. Comme pour de nombreux virus saisonniers, il faut s’attendre à une augmentation des cas pendant les mois d’automne et d’hiver.

Comportement

Désormais, la protection contre le coronavirus relève en premier lieu de la responsabilité individuelle.

Les mesures ci-dessous vous aident à vous protéger selon la situation.

  • Personnes fortement symptomatiques 
    Il est conseillé aux personnes présentant des symptômes prononcés de consulter leur médecin de famille et de ne pas se rendre au travail tant que lesdits symptômes persistent. Les personnes manifestant des symptômes légers peuvent se rendre au travail, mais devraient porter un masque jusqu’à 48 heures après la disparition de leurs symptômes.

  • Masque bucco-nasal
    Le port d’un masque n’est plus obligatoire.
    Le port du masque reste recommandé lors de contacts avec des personnes vulnérables ou en cas de symptômes. Il l’est avant tout dans les espaces clos fréquentés par nombre de personnes et là où les distances ne peuvent pas être respectées (transports publics, réunions d’affaires ou manifestations publiques), car il offre une protection accrue contre les infections.
  • Hygiène des mains
    L’hygiène des mains (lavage à l’eau et au savon ou utilisation d’un désinfectant) est une bonne mesure de prévention des infections, qui garde toute son importance. Elle permet non seulement de freiner la propagation du coronavirus, mais aussi d’autres maladies infectieuses, comme la grippe ou la gastro-entérite.

  • Aération
    L’aération est une mesure simple et efficace pour améliorer la qualité de l’air et réduire la charge virale dans une pièce. Dès lors, il convient d’aérer régulièrement les espaces fermés où se trouvent de nombreuses personnes (salles de classe, bureaux).

  • Télétravail
    Il n’y a plus d’obligation de travailler chez soi, mais cela reste possible en accord avec l’employeur, par exemple en cas de symptômes.

  • Vaccin contre le coronavirus
    Comme la vaccination protège très bien contre les évolutions graves de la maladie, elle est spécialement recommandée aux personnes vulnérables.

  • Test
    Un test de dépistage du COVID-19 est recommandé en cas de symptômes prononcés nécessitant une consultation médicale ou lors de contacts avec des personnes vulnérables.

  • Certificat médical
    En cas de test PCR positif, la commission d’économie générale recommande à l’employeur de ne demander la remise d’un certificat médical qu’à compter du cinquième jour d’absence pour maladie. Elle entend ainsi prévenir une hausse trop importante des consultations médicales. 

  • Certificat COVID-19
    Même si ce document n’est plus utilisé en Suisse depuis le 17 février 2022, il est toujours délivré après une infection avérée ou une vaccination. Il reste par ailleurs nécessaire pour certains voyages à l’étranger : veuillez vous renseigner auprès des autorités de votre pays de destination.

Conclusion

En cas de symptômes
Limitez vos contacts sociaux (en particulier avec les personnes vulnérables) et portez un masque si les distances ne peuvent pas être respectées. Lavez-vous fréquemment les mains et aérez les locaux à intervalles réguliers. Envisagez la possibilité de faire du télétravail, d’entente avec votre employeur. Si les symptômes sont prononcés ou persistants, consultez votre médecin.

Personnes vulnérables
Une prudence accrue est requise. Évitez tout contact avec des personnes symptomatiques et portez un masque bucco-nasal si les distances ne peuvent pas être respectées, surtout dans les espaces clos.

  • Où puis-je me faire tester ?

  • Trouver un lieu de vaccination

Solidarité avec l'entourage

Bien que le masque ne soit plus obligatoire, il faut s'attendre à ce qu'une partie de la population continue à en porter dans certaines situations :

  • personnes particulièrement vulnérables,
  • personnes symptomatiques ou dont le test COVID est positif.

Merci de faire preuve de compréhension et de solidarité en toute situation.

Partager