Logo Kanton Bern / Canton de BerneDirection de la santé, des affaires sociales et de l’intégration
  • de
  • fr

Infolettre relative au COVID-19 du 25 novembre 2021

Mesdames, Messieurs,

Etant donné que le nombre de cas de COVID-19 se situe à un niveau élevé et continue d'augmenter et que le nombre de contaminations attribuables à des infections postvaccinales progresse également, nous vous incitons à vérifier les mesures de protection en vigueur dans vos institutions et vos organisations et à encourager à nouveau activement vos pensionnaires, votre clientèle et votre personnel à appliquer scrupuleusement les règles d'hygiène et de conduite de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).


Nous vous recommandons par ailleurs vivement de rétablir le port du masque obligatoire pour le personnel du domaine des soins et de l'accompagnement, les pensionnaires de vos établissements, la clientèle à domicile et les enseignantes et enseignants des écoles spécialisées. Pour le secteur résidentiel, nous vous invitons en outre à limiter encore davantage les activités, les repas, etc., à des groupes restreints, par exemple à des groupes d'habitation ou à des étages.

Les documents d'information ont été adaptés en conséquence.


Nous tenons par ailleurs à attirer votre attention sur les éléments suivants :

Annonce des cas positifs au Service du médecin cantonal (SMC) : Lorsque qu'un cas positif est détecté parmi les pensionnaires ou les membres du personnel, il faut en informer sans tarder le SMC à l'adresse epi@be.ch. Le SMC prendra contact avec vous le plus rapidement possible pour discuter de la suite de la procédure. Selon la situation (de flambée), le SMC peut ordonner provisoirement des mesures plus strictes pour l'établissement concerné afin d'interrompre les chaînes de contamination.

Ayant reçu plusieurs questions à ce propos, nous tenons à rappeler que cette règlementation s'applique également aux fournisseurs de prestations dans le domaine des addictions.

Des flambées sont actuellement recensées dans un certain nombre d'établissements. Nous attirons votre attention sur le fait que, dans le cadre de la prise en charge médicale et paramédicale qui incombe aux institutions, ces dernières sont tenues d'organiser le dépistage rapide des pensionnaires et du personnel (sur ordre du SMC). Pour ce faire, il convient de désigner une personne chargée d'organiser le dépistage et de posséder le matériel de test correspondant. Si vous ne disposez pas du personnel soignant qualifié nécessaire (p. ex. dans les établissements pour personnes en situation de handicap et dans les centres de traitement des addictions), nous recommandons de prévoir le scénario d'un dépistage éventuel avec la ou le médecin responsible au sein de la structure ou avec une pharmacie voisine.

Vaccination de rappel (dite « booster ») : Au cours des dernières semaines, nous avons constaté une augmentation du nombre de flambées dans les établissements médico-sociaux (EMS). La vaccination de rappel à présent disponible constitue une mesure de protection très importante contre le COVID-19, en particulier pour les personnes vulnérables âgées de plus de 65 ans. Nous prions celles et ceux d'entre vous qui n'ont pas encore organisé la vaccination de rappel de le faire dans les plus brefs délais.
Les professionnelles et professionnels de la santé peuvent d'ores et déjà recevoir leur dose de rappel, dans un premier temps au sein de leur établissement. Les personnes souhaitant se faire vacciner sont informées de la prescription hors indication (off label) par la ou le médecin responsible et reçoivent leur dose de rappel une fois qu'elles ont donné leur accord. Ces vaccinations de rappel sont documentées dans VacMe et la mention off label doit être inscrite dans le champ réservé aux remarques.

Nous présumons que la recommandation relative à la vaccination de rappel sera adaptée prochainement et préconisons aux services d'aide et de soins à domicile ainsi qu'aux établissements pour personnes en situation de handicap et aux centres de traitement des addictions de se préparer en vue de la mise en œuvre de la vaccination de rappel tel que cela a été décrit dans les infolettres du 28 octobre et du 5 novembre 2021 destinées aux EMS. Le canton ne mettra pas d'équipe de vaccination mobile à disposition.

Dépistage répété dans les institutions médico-sociales et les services d'aide et de soins à domicile : Etant donné que les personnes asymptomatiques ou présentant des symptômes légers peuvent elles aussi transmettre le virus, nous recommandons vivement depuis l'été d'instaurer un dépistage répété, en particulier pour le personnel. Compte tenu de la situation épidémiologique, nous vous appelons une fois encore à examiner la possibilité d'introduire une telle mesure au sein de votre établissement. Le point 7.2 du document d'information contient tous les détails à ce sujet.

Vous trouverez sur le site internet de la DSSI les versions mises à jour des prescriptions, recommandations et informations de l'Office de la santé (ODS) et de l'Office de l'intégration et de l'action sociale (OIAS)

- aux EMS, institutions pour adultes en situation de handicap, centres de traitement des addictions et services d'aide et de soins à domicile du canton de Berne (en allemand : PDF version propre, PDF avec suivi des modifications) et

- aux foyers pour enfants et adolescents, institutions parents-enfants, foyers scolaires spécialisés et écoles spécialisées du canton de Berne relevant de l'OIAS (en allemand : PDF version propre, PDF avec suivi des modifications). La traduction française sera disponible prochainement à la même rubrique (lien).

Merci de votre engagement et restez en bonne santé!
 

Partager