Logo Kanton Bern / Canton de BerneDirection de la santé, des affaires sociales et de l’intégration
  • de
  • fr

Infolettre relative au COVID-19 du 11 août 2021

Mesdames, Messieurs,

Comme indiqué dans notre infolettre du 30 juillet 2021 (lien), nous vous recommandons instamment de tester chaque semaine le personnel non immune (c’est-à-dire ni vacciné ni guéri du COVID-19). Il ne s’agit pas d’une obligation, mais d’une forte incitation.

Le dépistage en série de ces collaboratrices et collaborateurs est particulièrement judicieux lorsque les mesures de protection à prendre au contact de personnes vulnérables ne peuvent pas être appliquées de manière suffisamment sûre ou systématique. Il constitue notamment une mesure efficace pour freiner la propagation de la maladie dans les institutions et organisations ayant constaté la transmission du coronavirus de membres du personnel à des pensionnaires, à la clientèle ou à des collègues, c’est-à-dire lorsque l’infection a probablement eu lieu dans la structure même.

Vu les expériences recueillies ces dernières semaines, il est vivement conseillé de demander aux collaboratrices et collaborateurs rentrant de vacances qui ne sont pas immunes de se faire dépister avant la reprise. Si ce n’est pas possible au sein de l’établissement, ces personnes peuvent se rendre dans un centre de dépistage, chez un médecin, dans un hôpital ou une pharmacie. Pour des précisions sur les lieux de dépistage, vous pouvez consulter le site internet de la DSSI (lien).

Veuillez trouver ci-après quelques informations complémentaires :

  • Lorsqu’un test PCR salivaire groupé est positif, les personnes faisant partie du pool doivent de préférence toutes se mettre en isolement en attendant le résultat des tests de confirmation individuels. Si ce n’est pas possible pour des raisons d’exploitation, faute de pouvoir remplacer ces personnes en urgence par exemple, celles-ci peuvent continuer de travailler jusqu’au résultat. Dans un tel cas, elles doivent porter un masque en permanence durant le service, appliquer très strictement les mesures d’hygiène (nettoyage des mains et des surfaces) et ne s’occuper que de pensionnaires, clientes ou clients vaccinés ou guéris du COVID-19.
  • Depuis le 1er juillet 2021, la Confédération ne verse plus que 6,50 francs au maximum et non plus 8 francs pour les tests rapides SARS-CoV-2 à usage professionnel.
  • Pour rappel : les autotests ne sont pas destinés à un dépistage répété en raison de leur faible sensibilité et du manque de données. Ces tests ne sont donc par remboursés par la Confédération.

Les chapitres des prescriptions, recommandations et informations portant sur le dépistage en série ont été adaptés, sans autre modification. Vous trouverez sur notre site internet, à la rubrique Coronavirus (lien), les versions mises à jour des documents destinés

  • aux EMS, institutions pour adultes en situation de handicap, centres de traitement des addictions et services d’aide et de soins à domicile du canton de Berne, cf. point 7.2.2 (PDF en version finale, PDF avec suivi des modifications),
  • aux foyers pour enfants et adolescents, institutions parents-enfants, foyers scolaires spécialisés et écoles spécialisées du canton de Berne, cf. point 3.7.2.2 (PDF en version finale, PDF avec suivi des modifications)

Comme vous le savez, suite à la réorganisation de la DSSI, l’Office des personnes âgées et des personnes handicapés (OPAH) a été dissout et ses activités réparties entre l’Office de la santé (ODS) d’une part et l’Office de l’intégration et de l’action sociale (OIAS) d’autre part. Les adresses électroniques et renvois vers le site internet de l’OPAH figurant dans les documents continuent cependant de fonctionner. Tout changement vous sera signalé à l’avance.

En vous remerciant de tout cœur pour votre engagement sans faille et en vous souhaitant une belle suite d’été, nous vous adressons, Mesdames, Messieurs, nos salutations les me
 

  • Lien vers les documents mentionnés

Partager