Logo Kanton Bern / Canton de BerneDirection de la santé, des affaires sociales et de l’intégration
  • de
  • fr

Infolettre relative au COVID-19 du 30 juillet 2021

Mesdames, Messieurs,

Comme indiqué dans notre infolettre du 21 juillet 2021 (lien), la prédominance du variant Delta, associée à l’assouplissement des mesures de prévention, au ralentissement du rythme de la vaccination ainsi qu’à la reprise du trafic touristique international pendant les vacances, risque d’entraîner dans les prochaines semaines une augmentation significative du nombre de cas. Par conséquent, de nouvelles flambées ne sont pas à exclure dans les institutions médico-sociales. En complément à la vaccination, les tests constituent une mesure clé pour limiter les risques.

Dépistage en série

Personnel : nous vous recommandons instamment de tester dès maintenant chaque semaine (tous les 5 à 7 jours) les personnes asymptomatiques qui ne sont pas immunisées (c’est-à-dire ni vaccinées ni guéries du COVID-19). Sont également à inclure les collaboratrices et collaborateurs externes qui travaillent régulièrement dans l’institution (physiothérapeutes, p. ex.).

Visiteuses et visiteurs : en fonction de la réglementation des visites adoptée par l’institution, il peut être judicieux soit de faire tester les personnes non immunisées sur place, soit d’exiger une attestation de test PCR ou de test rapide antigénique négatif (datant respectivement de moins de 72 ou 48 heures).

Pensionnaires : il va de soi que la participation au dépistage en série peut aussi être proposée aux pensionnaires ou aux bénéficiaires de prestations non immunes.

Comme jusqu’ici, les personnes présentant des symptômes de coronavirus doivent se faire tester immédiatement (par PCR) et s’isoler jusqu’au résultat.

Vous trouverez des précisions sur le dépistage en série dans la stratégie de test du canton de Berne du 16 juin 2021 (PDF, en allemand uniquement), au chapitre 7 du document d’information de l’Office des personnes âgées et des personnes handicapées (OPAH) et de l’Office des hôpitaux (ODH) du 13 juillet 2021 (PDF) ou dans le document d’information destiné aux structures pour enfants et pour adolescents de la même date (PDF).

En cas de détérioration de la situation, la DSSI se réserve le droit d’imposer un dépistage régulier au personnel non immunisé des institutions sanitaires et médico-sociales.

Dépistage au retour des vacances

Plusieurs établissements médico-sociaux ont annoncé des flambées de cas peu après le retour de membres du personnel dont les tests se sont avérés positifs. Dès lors, il convient de demander aux collaboratrices et collaborateurs asymptomatiques non immunes de se faire dépister avant la reprise du travail. Pour l’heure, la Confédération prend en charge les coûts des tests rapides antigéniques réalisés dans un centre de dépistage, chez un médecin, à l’hôpital ou dans une pharmacie. Il est donc possible de se faire tester gratuitement avec ou sans symptômes.

Là aussi, les personnes présentant des symptômes de coronavirus doivent se faire tester immédiatement (par PCR) et s’isoler jusqu’au résultat.

Pour de plus amples informations sur les tests et sur les lieux de dépistage, consulter le site internet de la DSSI.

En vous remerciant de votre engagement et en vous souhaitant une belle suite d’été, nous vous présentons, Mesdames, Messieurs, nos salutations distinguées.
 

  • Lien vers les documents mentionnés

Partager